Conversation avec Sabrina Moisan et Sivane Hirsch: Sujets sensibles et génocide des Premiers Peuples

Conversation avec Sabrina Moisan et Sivane Hirsch: Sujets sensibles et génocide des Premiers Peuples

Cette semaine à Histoire d’enseigner : Une conversation sur l’enseignement des sujets sensibles avec les créatrices d’un nouvel outil pédagogique sur le génocide des Premières Nations. Professeure Sivane Hirsch de l’Université du Québec à Trois-Rivières et professeure Sabrina Moisan de l’Université de Sherbrooke, offrent leurs conseils pour aborder ces thématiques avec confiance dans la salle de classe.

Lectures en lien avec cet épisode:

Hirsch, S. et Moisan, S. (sous presse). Ouvrir des brèches sur le chaos du monde tout en favorisant les apprentissages. Définition, pratiques et tensions inhérentes aux thèmes sensibles en enseignement de l’histoire et de l’éthique. Dans S. Moisan, S. Hirsch, M.-A. Éthier et D. Lefrançois (dir.), Objets difficiles, thèmes sensibles et enseignement des sciences humaines et sociales (pp. 61-86). Montréal : Fides.

Moisan, S. et Hirsch, S. (2022). Enseigner l’histoire du génocide des Premiers Peuples au Canada : une démarche pour l’analyse critique de ce thème sensible. Dans S. Moisan, S. Hirsch, M.-A. Éthier et D. Lefrançois (dir.), Objets difficiles, thèmes sensibles et enseignement des sciences humaines et sociales (pp. 89-111). Montréal : Fides.

Bookmark (0)
ClosePlease login

Host

Marie-Hélène Brunet

Professeure agrégée / Associate Professor Faculté d’éducation, Université d’Ottawa

Marie-Hélène Brunet est professeure agrégée en didactique des sciences sociales à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Sa thèse de doctorat (2016) portait sur la compréhension de l’histoire des femmes par les élèves du secondaire québécois. Elle détient aussi une maîtrise en histoire. Ses intérêts de recherche touchent principalement l’enseignement de l’histoire, l’éducation à la citoyenneté, la formation initiale des enseignantes et des enseignants de même que l’histoire de l’éducation et l’histoire des femmes. Elle est cochercheuse au sein du partenariat canadien Thinking Historically for Canada's Future et coordonnatrice de l'Unité de recherche éducationnelle